Percevoir

Nos activités

L’eau et la ville

Parcours tactiles, gustatifs et historiques sur le thème de l’eau
Nos activités L’action « Les fontaines par le toucher » a démarré en octobre 2003 dans le cadre de l’année mondiale de l’eau. Il s’agissait d’une découverte tactile de fontaines Wallace. Elle a rapidement évolué vers des parcours tactiles, gustatifs et historiques sur le thème de l’eau dans la ville, que nous réalisons dans des quartiers très différents à Paris, en région parisienne et dans d’autres villes (comme Bordeaux depuis 2007 et Perpignan depuis 2010). Il s’agit de promenades conférences animées par l’une des guide conférencières de notre petite équipe qui s’est bien étoffée depuis. Elles peuvent se réaliser à pied ou à vélo.
Nos promenades permettent de revisiter un quartier avec l’eau comme fil conducteur : Nous adaptons parcours et thématique à chaque groupe de personnes. La plupart de ces promenades contiennent une dimension sensorielle.

Croisières conférences adaptées à chaque public
Depuis avril 2009, nous réalisons également des croisières thématiques sur le rôle du fleuve dans la ville hier, aujourd’hui et demain. Ces croisières conférences abordent des aspects très variés du fleuve traversant la ville (de l’eau nourricière, la biodiversité à l’histoire de la batellerie en passant par l’évolution de la perception de la qualité de l’eau). Elles s’adaptent à tout public : de la croisière pédagogique pour les enfants à la croisière conférence ou la croisière familiale.

Les lectures dans le noir

Ce sont des lectures publiques dans le noir où le lecteur est au milieu des auditeurs. Il s’agit donc d’une lecture en braille. Chacun aura en main et sous les doigts un petit texte en braille qui lui sera remis à l’entrée et qu’il pourra explorer par le toucher pendant la lecture, même et surtout s’il ne connaît pas le braille.
Le but recherché est de mettre chacun en situation de faire totalement abstraction du sens de la vue et de solliciter spontanément ses autres sens et facultés. Déconnecter du « tout visuel » dans lequel nous vivons, repose l’esprit et éveille nos autres sens. L’idée également en donnant ces lectures, est d’inverser les rôles souvent établis de celui qui lit et celui qui écoute, et par là même de valoriser le braille pour ceux qui doivent l’apprendre. La lecture dure une heure à une heure et demi (cette durée peut varier selon le contexte dans lequel la lecture s’insère) et est assurée par une ou plusieurs personnes. Cette lecture est suivie, toujours dans le noir, d’un moment d’échange entre public et lecteurs.
Le choix du ou des textes est important pour nous. Une première série de lectures a été consacrée aux contes tchétchènes. Une autre série de lectures s’est organisée autour du thème de l’eau et de l’environnement avec plusieurs contes, récits contemporains et poèmes.
Parallèlement nous réunissons aujourd’hui des contes et récits de différents pays francophones. Écouter dans le noir permet de mieux goûter la langue, les différentes expressions propres à chaque culture mais aussi les différentes intonations, rythmes de voix.

Les ateliers de découverte sensorielle

dépliant - programme été 2012 {PDF} Percevoir en s’associant depuis 2009 au rendez-vous du Salon de lecture Jacques Kerchache au musée du quai Branly intitulé « L’aventure d’une œuvre », propose de faire découvrir à un très large public un objet des collections du musée sans utiliser le sens de la vue. Il s’agit d’une approche sensorielle privilégiant l’écoute – à travers une description détaillée de l’œuvre et de son contexte, par une guide conférencière de l’association – et le toucher – grâce aux très beaux fac-simile que possède le musée. Pour cela Percevoir réalise ses interventions dans le noir ou dans la pénombre en proposant des petits bandeaux à chacun. Ces rendez-vous sont aussi chaque fois une aventure en amont de l’intervention elle-même, lors de la préparation en binôme entre le ou la responsable de collection du musée et le ou la conférencière de l’association.

Plan du site  Privé